L’association a été créée le 12 novembre 2004 à Malijai, dans les Alpes de Haute Provence.

Depuis plusieurs années, quelques habitants du département se rendent en Afrique, en Côte d’Ivoire en particulier, et ont réalisé au cours de ces voyages que les populations rurales, de l’Ouest du pays notamment, ont souffert de la guerre et ont des difficultés à émerger de la pauvreté qui en résulte. Face aux besoins, ces personnes ont décidé de créer une Association de Solidarité Internationale, pour mettre en place des projets d’entraide.

L’association a pour but d’apporter une aide au développement social, économique, sanitaire, éducatif et culturel des populations défavorisées des pays francophones en voie de développement.Pour ce faire, l’association mènera des actions concertées avec les communautés autochtones pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs respectifs en tenant compte de leur environnement culturel et socio-économique.

Des membres de l’association connaissent bien la Côte d’Ivoire pour y être allés plusieurs fois et pour certains d’entre eux, un voyage est réalisé chaque année. Les besoins de la population sont nombreux, comme dans beaucoup de pays d’Afrique, mais concernant la Côte d’Ivoire, une guerre civile a touché plus particulièrement cette population de l’Ouest de septembre 2002 à mars 2005. Beaucoup d’Ivoiriens de l’Ouest ont été déplacés plus au Sud, chassés par les rebelles venus du Nord et du Liberia. Beaucoup de familles ont été séparées et certains de leurs membres ont été massacrés durant les opérations militaires des rebelles. Elles se sont donc retrouvées sans travail, sans ressources, loin de leurs habitations villageoises…

Notre coeur s’est donc tourné vers ces habitants de la brousse, qui ont l’habitude de vivre paisiblement de la culture du riz, du café et du cacao.

Depuis mai 2007, les populations déplacées reviennent petit à petit dans leurs villages, mais la plupart du temps, ils retrouvent leurs habitations dévastées et doivent tout reconstruire. De même ils doivent défricher à nouveau leurs champs laissés trop longtemps à l’abandon. Nous voulons donc les aider à prendre un nouvel élan après cette longue crise interne, en les soutenant pour qu’ils puissent devenir autonomes tout en vivant décemment dans leur milieu culturel d’origine.

Ce site expose plusieurs projets d’entraide actuels ou à venir. Il est là pour vous informer de nos actions, et vous encourager à les soutenir par vos dons, qu’ils soient financiers ou techniques, et ainsi devenir vous-mêmes acteurs de la solidarité sur le terrain.